Le monstre baromètre

Dans certains GN, les monstres suivent le même système que les joueurs et tout ce que l'animation fait peut être imité par les joueurs. Ailleurs, le but des organisateurs est de donner un caractère épique à toutes les situations et ils choisissent volontairement de ne pas suivre les règles imposées aux joueurs.

C'est là qu'apparait le monstre baromètre.



Comme un vrai baromètre, celui qui joue le monstre calcule la pression lors d'un combat et change de comportement lorsque celle-ci atteint certains seuils. Souvent, il s'agit seulement de faire mourir le monstre au moment où les joueurs ont vaincu ou qu'ils ont utilisé un certain nombre de ressources.

Je ne parle pas ici du simple jeu de Roche-Papier-Ciseau où les joueurs doivent trouver comment tuer un monstre (un troll, par exemple) en utilisant la bonne technique (le feu, pour rester dans le même exemple.)



La personne jouant le monstre, plutôt que de calculer les touches qu'elles reçoient (dans un système de démembrement) ou ses points de vies va attendre certaines situations clés :
  • être frappé 48 fois ;
  • recevoir 18 coups contondants ;
  • avoir blessé 8 joueurs ;
  • réussir à tuer un joueur.

    Quand cette technique est bien utilisée, elle permet au joueur de sentir l'émotion recherchée et, souvent, d'avoir l'impression d'être réellement un héros. Si elle est ratée, les différences en combat entre deux monstres peut briser la suspension de l'incrédulité du joueur et le faire décrocher de rôle.

    Aucun commentaire: