Journal d'un survivant I

2 juin 2015
Quelque part dans Realmount


La bible de survie avait raison : aller dans la grande ville est extrêmement dangereux. Je cherche encore des trucs qui pourraient être utiles une journée et je repars au camp ensuite.

On aurait probablement dû faire ça avant que tout tombe en ruine. Évidemment, on ne s'attendait pas à ce que ça dure aussi longtemps. D'ici longtemps, on va devoir changer le camp de place pour éviter les aller-retour trop loin.

Je m'ennuie du temps où cette distance là pouvait être fait en voitures. Le chemin que j'ai parcouru aujourd'hui m'aurait pris moins d'une heure si toutes les rues n'étaient pas bloquées. J'ai pensé passer par le métro mais la bible déconseille de descendre sous terre.

Avoir assez de temps, de bras et d'essence, on pourrait se faire une voie qui mène jusqu'au centre-ville pour aider nos raid sauf que de faire ça aiderait aussi les Autres à s'y rendre.

Ce soir la température m'a l'air clémente. On s'installe sur le toit d'un building à logements pour passer la nuit. On va se partager les quarts de guet et repartir dès qu'on aura assez de soleil pour gagner un peu l'avantage.

Dès que je reviens, je dois m'occuper de mon genou qui me fait souffrir quand je mets trop de poids dessus - blessure ridicule qui n'a jamais voulu guérir.

À la prochaine journal.

Aucun commentaire: