Le Canada s'organise

En 1611, un commerçant néerlandais aurait entendu le récit d'un missionnaire venu de l'Est qui avait connu un samouraï faisant partie de la "Société de la vie", une organisation secrète japonaise que le Shogun chargeait de combattre la menace zombie sans que personne ne le sache. Cette organisation serait encore active de nos jours mais personne ne peut le prouver.

Cette semaine, le ministère de la Sécurité publique du Canada a enfin lancé un plan d'intervention d'urgence. Malgré qu'il aie reçu les Olympiques (plusieurs fois) et qu'il sera l'hôte du G8 et du G20 dans le courant de l'année, le Canada ne s'en était jamais doté.

Le nouveau plan s'applique à toutes les urgences nationales et internationales qui pourraient toucher le Canada qu'il s'agisse de terrorisme, de feux de forêts, d'inondations ou de pandémies. Les objectifs du plan sont :

  • Sauver des vies, limiter les blessures et prévenir les maladies.
  • Protéger les biens et l’environnement.
  • Maintenir la loi, l’ordre et la sécurité nationale.
  • Maintenir la confiance de la population.
  • Limiter les pertes économiques et sociales.

S'il y avait une invasion de zombies qui venaient à éclore en quelque part au Canada, la province ou le territoire pourrait demander au ministère de les aider ou ce dernier pourrait décider d'intervenir directement si l'urgence est jugée être de niveau national.

Le plan annonce la création de plans d'action précis pour chaque situation. Les ministères déjà présents auront la responsabilité des urgences qui les touchent (p.ex.: Le ministère des Transports s'occupent des urgences touchant le transport.) Le ministère de la Sécurité publique servira de coordonnateur des opérations et s'assurera que le plan soit mis à jour chaque année en se basant sur les expériences vécues.

Nous sommes 400 ans derrière les japonais mais au moins nous avons l'assurance que le gouvernement fait ce qu'il peut pour être prêt.

1 commentaire:

ombre de la nuit a dit…

c plu sque temps q'uon aille ca !!!!!!!!!!

avec lé terroristes pi tout la grippe A, ^ca prend des tactics de survie.