La jeunesse de Myp

Dans l'une des nombreuses forêts du grand continent, l'un de ces endroits inconnus même par les hommes de loi, bien avant ces histoires de tentatives d'assassinat sur le roi Shadora le jeune, un village paisible s'éveillait. Loin de ressembler à ce que les autres races construisaient, il était battit à même un grand chêne millénaire. Chaque branche, chaque trou et chaque racine était peuplée par de petits êtres aux allures enfantines dotés d'ailes de papillons.

C'est en cet endroit que je suis né. Je ne me rappelle pas trop en quelle année nous étions. Je crois que c'était 250 ans avant les Dieux mais mon frère est persuadé que c'était 10 ans après. Nous sommes nés de la même mère, le même jour, pratiquement au même moment.

Mon frère, Peep, est plutôt petit et grasset. Heureusement pour lui, il a eu la chance d'avoir des ailes en santé dès la naissance. Il a toujours eu de la facilité pour les Illusions. Ça lui attirait parfois des ennuis mais il s'en moquait car il s'en sortait toujours au détour.

Moi, au contraire, je suis plutôt grand et quand je suis né mais ailes n'étaient trop frêles pour me permettre de voler. J'arrivais sans cesse en retard à l'école de magie ce qui me fit expulser. Comme je n'aimais pas réellement ça, je n'ai pas été trop dérangé de devoir la quitter.

Je me suis trouvé d'autres activités. Je m'entrainais, je rôdais à travers le grand Chêne et j'ai finit par m'associer aux vauriens de Flak. Ce n'étaient pas de bonnes personnes mais ça occupais mes journées.

Voici à peu près ce qui s'est passé avant que je ne quitte mon village. Je n'y ai jamais remis les pieds mais peut-être qu'un jour je le ferai.

-- Myp Crocbleu

Aucun commentaire: