Le brêlage carré

Si vous ne l'avez pas encore lu, je vous suggère de lire l'article sur le froissartage avant de lire celui-ci.

Le brêlage carré est la base de toutes constructions faites de bois et de corde. Contrairement à ce que certaines personnes pensent, ce n'est pas un noeud mais bien une technique qui sert à relier deux perches se croisant à angle droit. Si elle est faite bien solidement en serrant bien la corde, la construction durera tant et aussi longtemps que la corde pourra la retenir.

Les utilités du brêlage en carré sont très grandes. Pensez à n'importe quelle structure dont les parties, en quelque part, doivent se croiser en angle droit et vous aurez trouvé une des utilisations de cette technique. Du simple cadre à la cabane dans les arbres, tout est possible.

Certaines personnes préfèrent se servire du brêlage pour camoufler des choses qui ne seraient pas décorum. Si vous avez cloué des perches ensemble ou si vous les faites tenir avec des techniques ou des procédés anachroniques, passé un brêlage rapide par-dessus et ce sera réglé.

Faire son premier brêlage


Commencez par un noeud de départ. Ce noeud tiendra la construction en place donc il est important de le mettre sur le bois portant. Si vous le mettez sur le bois mort, au mieux, votre brêlage glissera sur le bois portant. Laissez une longueur d'au moins deux ou trois pouces dépasser de l'autre côté de chaque perche pour vous laisser de la place pour travailler.

Faites passer la corde sous le bois mort, puis sur le bois portant. Repassez encore sous le bois mort et une autre fois sous le bois portant. C'est cela qui retiendra vos deux perches ensemble et qui les empêchera de se décoller. Si vous êtes équipé d'une hachette, vous pouvez faire, préalablement, des encoches dans les perches afin qu'elles s'encastrent mieux l'une dans l'autre. Répétez trois fois l'étape précédente. Vous pourriez le faire plus ou moins mais votre construction n'aurait pas la résistance que j'ai promise plus haut ou vous perdriez de la corde.

Tournez la corde en serrant très fort trois fois autour de votre corde, entre les perches. Ces tours de force (ou de frappe) solidifieront la technique et empêcheront la corde de se lousser. Une fois encore, il est inutile d'en faire plus. Il faut que le brêlage soit bien solide et qu'il n'y ait pas de corde de lousse qui traîne. S'il y en avait, la structure pourrait bouger et endommager la corde par la friction.

Finalement, terminez votre brêlage par un noeud. Ici, vous avez deux choix. Soit vous faites ce noeud sur le bois portant, soit vous le faites en utilisant le bout de la corde que vous avez gardez au début. Les deux méthodes sont utilisées mais, personnellement, je préfère la seconde parce qu'elle contrôle les deux endroits qui pourraient lousser la corde.

Vous connaissez maintenant le secret du brêlage. Ce n'est que la base du froissartage mais c'est, généralement, la technique la plus utilisée pour se bâtir un camp. Il existe bien d'autres techniques qui peuvent être utilisées avec les perches et la corde mais ça ira pour une autre fois.

Éventuellement, j'écrirai, peut-être, un article sur un exemple de l'utilisation du brêlage carré.

1 commentaire:

Richard a dit…

Wow! C'est génial. Je me trouve deux bâtons et de la corde et je me pratique!