Le polythéisme

Plusieurs grandeurs natures utilisent un systême de Dieux afin d'augmenter les chances que des joueurs trouvent des raisons d'interagir ensemble. Rarement, les Maîtres de Jeu choisiront seulement un Dieu (souvent se rapprochant au Dieu des chrétiens). Habituellement, ils opteront pour plusieurs Dieux séparés en panthéons afin de laisser le plus de choix possibles aux joueurs.

Wikipédia nous dit :

Dieux, déesses, divinités, déités, et dévas désignent des entités surnaturelles douées d’une longévité et de pouvoirs supérieurs à ceux des humains, dont l’existence est conçue par un certain nombre de personnes qui lui rendent en général un culte dont ils attendent un effet positif. La croyance aux dieux est répandue dans toutes les cultures depuis l’antiquité, mais avec de très grandes variations dans son expression. Les dieux constituent les personnages centraux des systèmes religieux [...].

Beaucoup de religions envisagent l’existence de plusieurs dieux qui entretiennent entre eux des relations plus ou moins structurées, souvent conçues à l’image des relations familiales ou sociales. Quelquefois, certains dieux sont considérés comme des émanations ou des avatars d’autres dieux, ou d’une divinité primordiale unique. [...] Les différentes religions envisagent des dieux différents, bien qu’il puisse y avoir des recouvrements, des emprunts et des assimilations [...].
Le polythéisme est un systême où plusieurs Dieux cohabitent dans un même univers et répondent aux mêmes croyants. Dans ces religions, les Dieux se partagent les influences, les compétences, les territoires et les peuples. Malgré celà, plusieurs Dieux peuvent partager un même aspect jugé plus important.

On distingue plusieurs sortes de polythéisme :
  • Monolâtrie : Contrairement au monothéisme, ce type de polythéisme accepte l'existence d'autres Dieux sans vraiment les vénérer. Un seul Dieux est digne de la vénération du priant et les autres sont impurs ou inférieurs.
  • Hénothéisme : "L'hénothéisme ne nie pas l'existence de plusieurs dieux, mais propose aux humains de ne s'attacher qu'à un seul d'entre eux. Dans la démarche hénothéiste, il n'y a pas l'idée que ce seul dieu soit supérieur ou meilleur que les autres, mais l'idée que ce dieu a été choisi par ses croyants parmi tous les dieux existants. L'hénothéisme admet implicitement que chaque peuple choisisse son dieu parmi le panthéon des dieux, que chaque peuple peut donc avoir un dieu différent, sans qu'aucun d'eux ait une suprématie sur les autres."1

  • Dualisme : Ce type de polythéisme se rapproche beaucoup de la philosophie de l'esprit. Le Bien et le Mal (la Loi et le Chaos, le Yin et le Yang) se combattent sans cesse et les croyants prennent partie à cette guerre. La philosophie du Yin et du Yang2 montre bien ce qu'est la dualité :

    • en relation d'opposition, tout en sachant que, comme le montre le taijitu, chacun des deux porte en lui le germe de l'autre ;

    • en relation d'interdépendance, l'un ne se concevant pas sans l'autre ; l'excès ou la déficience d'un des deux entraîne des conséquences sur l'autre et un déséquilibre de l'ensemble ;

    • en relation d'engendrement et de mutation de l'un en l'autre, comme par exemple lorsque le jour fait place à la nuit ;

    • le yin et le yang peuvent chacun se subdiviser en sous-éléments yin et yang ; ainsi, si l'on ne distingue que deux catégories dans le concept de température, le froid est yin et la chaleur yang, mais il est possible de subdiviser la notion de chaleur en deux selon un quelconque critère (supportabilité par exemple), et de distinguer une chaleur yin et une chaleur yang.

1Bernard Werber : Le souffle des Dieux
2 Le Yin et le Yang

Aucun commentaire: