Jeu des assassins

Pour en revenir à mes racines et discuter un peu d'un sujet autour duquel je tourne beaucoup ces temps-ci, je me suis dit que j'allais faire un article sur ce type de Grandeur Nature.

Le killer est un jeu dans lequel chacun joue le rôle d'un tueur à gages et dont le but est d'éliminer un à un tous les autres participants. Dans ce type de jeu, le côté tactique prévaut sur l'interprétation du rôle. 1
La partie, contrairement à la plupart des autres joués en GN, dure souvent entre une semaine et quelques mois.

Dès le début, chacun des joueurs obtient les informations nécessaires afin d'en éliminer un autre... mais quelqu'un d'autre a aussi des informations sur lui. S'en suit une course plus ou moins rapide selon l'efficacité des différents joueurs où chaque tueur reprend la cible de sa victime jusqu'à ce qu'il en reste qu'un seul.

Le killer n'est pas aussi joué que les grandeurs natures conventionnels et l'histoire ne peut pas réellement continuer avec les mêmes personnages car, généralement, ils seront déjà tous morts mais c'est une activité amusante à faire entres amis.

Les techniques utilisées pour tuer se rapprochent souvent des films d'espionnage courant (ex : poisons, pistolets, bombes, armes blanches, etc. 2) et, s'il veut survivre, le joueur doit traîner son arme avec lui. Généralement, les édifices publics ou les endroits ou un joueur travaille sont considérés comme neutre ou hors-jeu.

En général, c'est le type de jeu qui utilise un système presque nul mais certains aiment y ajouter du piquant :
  • Les joueurs ont plusieurs points de vie et les armes différents points de dégâts.
  • Au début du jeu, des capacités sont achetées avec un système de points.
  • Les joueurs n'ont aucune information sur les autres mais peuvent s'identifier par un élément bien précis (ex : macaron, croix, collier, foulard, etc.).
  • Les joueurs sont groupés en équipes et doivent s'entraider afin d'être les gagnants.
  • Au lieu d'utiliser des armes, on utilise des techniques pour tuer (ex : Faire le tour de la salle sur un pied, lancer une formule magique compliquée, faire un saut périlleux face à la victime, etc.).
  • Après chaque meurtre, le joueur gagne en puissance ce qui permet à ceux qui ont été efficace de garder l'avantage.

Liens utiles :
Killer, le jeu de rôle dont vous êtes... la victime !
Article sur Wikipédia


Bang bang, he shot me down
Bang bang, I hit the ground
Bang bang, that awful sound
Bang bang, my baby shot me down...
- Nancy Sinatra

1 Vivat.be
2 Liste d'armes

Aucun commentaire: